James Cameron (né en 1954)


  • Né à Kapuskasing dans le nord de l'Ontario, Cameron étudie la physique et la littérature anglaise en Californie pour quelques années, mais ne termine pas ses études collégiales
  • En 1977, après avoir vu le premier film de Star Wars, il quitte son emploi de camionneur et décide de devenir cinéaste
  • Auto-didacte, il travaille plusieurs années sur des films de série B et réalise son premier film en 1981, Piranha II : The Spawning
  • En 1984, il produit le film qui lance sa carrière The Terminator, suivi de Rambo : First Blood Part II (1985) et Aliens (1986), une suite au film de Ridley Scott


  • En 1989, Cameron réalise un projet ambitieux et très coûteux, The Abyss
  • Il décide d’utiliser l’animation numérique pour la première fois, car il considère que les méthodes classiques d’animation ou de stop-motion ne peuvent produire l’effet de réalisme nécessaire à la séquence
  • Pixar et ILM soumissionnent pour la production des séquences
  • ILM remporte le projet, mais utilise le logiciel RenderMan de Pixar pour faire le rendu des images
  • Le tentacule d’eau est animé avec le logiciel Alias/2 par Alias Research et texturé avec des images manipulées avec PhotoShop


  • Cameron est convaincu par la qualité et l’efficacité de l’animation dans le film The Abyss, et il décide d’utiliser l’animation CGI (Computer Graphics Imagery) pour un des personnages dans son prochain film, Terminator 2 : Judgment Day (1991)
  • L’animation du robot T-1000 dans ce film prouve de façon définitive à l’industrie que l’infographie est maintenant mature et capable de produire des effets aussi fantastiques que réalistes
  • Terminator 2 fracasse les records du box-office et accumule des recettes de plus de $500 millions à l’internationale
  • Le film gagne aussi 4 Oscars, entre autres celui des meilleurs effets spéciaux
  • ILM signe une entente d’achat de plus de $2 millions avec Alias, qui fournira le logiciel PowerAnimator et des services de consultation
  • En retour, ILM agira comme partenaire de développement pour tester la qualité du logiciel et donner des suggestions pour les versions futures
  • En 1993, Cameron s’associe à Stan Winston et Scott Ross pour fonder Digital Domain